Le Festival international Ibn Battûta ambitionne de braquer les projecteurs sur le patrimoine culturel immatériel de la ville de Tanger et de mettre en avant la position historique et civilisationnelle de l’illustre voyageur Ibn Battûta, a affirmé, jeudi soir à Tanger, le président de l’Association Ibn Battûta, Abdelaziz Benami. Le choix de la ville de Tanger pour abriter cette manifestation culturelle s’explique par la position stratégique qu’occupe cette ville en tant que carrefour des cultures et des civilisations et vise à valoriser le patrimoine culturel international du grand voyageur tangérois Ibn Battûta, l’un des premiers touristes au monde, et à accompagner le programme Tanger Métropole, en particulier dans les domaines culturel et touristique, a déclaré à la MAP M. Benami, en marge de la cérémonie d’ouverture de la première édition du Festival international Ibn Battûta.

 

Et de préciser que cette édition propose l’organisation d’une série d’activités socio-économiques et culturelles dans plusieurs espaces de la ville du Détroit, des conférences et des rencontres ayant pour but la mise en valeur de l’héritage culturel et civilisationnel d’Ibn Battûta, et la promotion des voyages et des rencontres entres les peuples et les cultures, notant qu’on ne peut aborder la perle du Nord sans se remémorer des œuvres et des explorations de cet illustre voyageur. Cette rencontre, organisée en partenariat avec le Conseil régional du tourisme et l’Institut supérieur international de tourisme de Tanger, a été ponctuée par la réalisation par le plasticien espagnol, Manuel Escalona Gonzalez, d’une toile artistique retraçant le périple de cet illustre voyageur, et par de vibrants hommages rendus à des personnalités marocaines et étrangères qui ont brillé dans le domaine du tourisme et du voyage. Au programme de cette rencontre de trois jours figurent des tables rondes, sur «La littérature du voyage à travers le personnage d’Ibn Battûta» et «Les découvertes et les explorations à travers l’expérience de grands voyageurs actuels», qui seront animées par des experts, des universitaires, des écrivains et des spécialistes en psychologie sociale et du tourisme, ainsi que d’une rencontre à la Casbah et une marche vers le mausolée Ibn Battûta. Fondée en 2015, l’Association marocaine Ibn Battûta est la première association à œuvrer à promouvoir le personnage du grand voyageur du 14e siècle, ainsi que son message de tolérance et ses écrits.